Conférences du congrès
Vacances folles chez Granicole
Prix ANCP 2017
Entre nous
Novembre 2016
ANCP&AF Fl@sh
N° 36 Congrès Epinal 2017

Le violon de Samuel

Le nom de la lauréate du prix littéraire de l’ANCP&AF a été dévoilé lors d’une conférence de presse organisée par l’équipe organisatrice du congrès 2016 des conseillers pédagogiques au Magic Miror, lieu remarquable et détonnant au coeur des docks du Havre.

C’est en présence de l’auteur, Sylvie Reynard-Candie que le livre de littérature de jeunesse « Le violon de Samuel » a été présenté aux congressistes par Sandra Boëche, directrice d’édition de la SEDRAP et les membres du jury. La lauréate a dédicacé son livre tout au long du congrès et a pu échanger avec ses futurs prescripteurs. En effet, son livre s’adresse aux enfants de 9 à 12 ans et contient toutes les qualités pour être recommandé aux enseignants de cycle 3 des écoles et des collèges.

L’enfance de Samuel se déroule en pleine deuxième guerre mondiale mais le lecteur ne découvre cette période que par les yeux de jeunes adolescents qui vivent à notre époque. Intrigués par une vieille photographie jaunie, les jeunes gens vont oser entrer dans une « maison hantée » dans laquelle selon la rumeur, le son d’un violon gémit certains soirs.

C’est donc la rencontre improbable entre un enfant de la Résistance et un groupe de jeunes auxquels chaque lecteur pourra s’identifier, que nous raconte Sylvie Reynard-Candie, psychologue scolaire dans l’Hérault et écrivain à la plume fine et agréable. Au-delà de l’écho de ce fil du temps reliant XXème et XXIème siècle, les lecteurs prendront plaisir au jeu des personnages qui permet facilement de partager leurs humeurs, leurs surprises et leurs angoisses. Comme souvent avec les ouvrages primés par le jury des conseillers pédagogiques, l’histoire retenue offre des entrées multiples et croisées. Le thème des gens du voyage aux doigts d’or dès que l’on parle musique se mêle à celui des croyances, des fantômes et du temps suspendu. L’histoire explore par ailleurs l’époque des rafles à Paris, de la fuite au-delà de la ligne de démarcation et de la dénonciation vécue comme issue de survie. Le violon de Samuel est au cœur de l’intrigue et la clé de bien des réponses attendues par le lecteur.

Martin Maniez est le dessinateur de talent qui s’est chargé d’illustrer le texte. On peut découvrir rien qu’au regard de la couverture du livre, toute la finesse de sa complémentarité avec l’auteur en observant l’ombre du violoniste décalée dans le temps et l’espace.

Une grande année pour le prix ANCP&AF !

Daniel FEURTEY – Président du jury – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous souhaitez concourir ! - lien vers le règlement du prix ANCP&AF

couvleviolon de Samuel