Conférences du congrès
Vacances folles chez Granicole
Prix ANCP 2017
Entre nous
Novembre 2016
ANCP&AF Fl@sh
N° 36 Congrès Epinal 2017

2015 Les Eyzies-de-Tayac

Fabriquer et diffuser le savoir préhistorien (XIXe-XXe siècles)

 

Noël Coye - Docteur en préhistoire - Conservateur du patrimoine au Ministère de la culture et de la communication, Paris TRACES - UMR 5608, Université de Toulouse Jean Jaurès

Noel Coye.jpgLa préhistoire désigne à la fois la période qui va de l’apparition de l’homme à l’invention de l’écriture et la discipline qui étudie cette période. Loin d’être une source de confusion, cette dualité ouvre des perspectives particulièrement fécondes en matière de médiation et de valorisation pédagogique de la discipline préhistorique. Le science en train de se faire constitue en effet un médiateur particulièrement efficace pour expliquer et faire comprendre les questionnements des scientifiques ainsi que les résultats de leurs approches.
Depuis la formation de leur discipline, au milieu du XIXe siècle, les préhistoriens ont ainsi développé des stratégies afin d’assurer conjointement production, diffusion et vulgarisation de leur savoir.

 

 

Liens action-perception: approche en neurosciences cognitives

 

Marieke Longcamp - Enseignant chercheur université Aix Marseille, maître de conférences au Laboratoire adaptation perceptivo-motrice et apprentissage, à l'Université Paul Sabatier de Toulouse.

Marieke Longcamp.jpgJe commencerai par présenter un historique succinct du domaine des neurosciences cognitives, qui me permettra de montrer comment l'approche dite de la cognition incarnée a émergé récemment. Cette approche rejette la "métaphore de l'ordinateur" qui a été longtemps dominante et qui conçoit la cognition comme une suite d'opérations logiques mobilisant des symboles abstraits et amodaux. Au contraire, elle postule que les connaissances sont ancrées dans des représentations sensorielles et motrices (dites « modales ») acquises au cours de nos interactions avec notre environnement. L'un des aspects importants est l'idée de liens étroits entre action et perception. J'aborderai donc plusieurs situations concrètes dans lesquelles ces liens ont été démontrés expérimentalement avec les outils de la psychologie expérimentale et de l'imagerie cérébrale.
L'ensemble de ma présentation sera illustré par la question sur laquelle mon équipe travaille depuis plus de 10 ans, celle des liens entre écriture et lecture. En tant que versants perceptif et moteur du langage écrit au fondement de nombreux apprentissages scolaires, écriture et lecture offrent un exemple de choix pour montrer comment les liens action- perception se mettent en place et quel est leur rôle.