Congrès national
Strasbourg
Stylos en folie
Prix ANCP 2020

Association professionnelle agréée par le ministère de l'Éducation nationale (JO 24 juillet 2020)

guichard

La démarche d’investigation scientifique : un moyen de développer autonomie et initiative des élèves.

La démarche d’investigation scientifique est un questionnement sur le monde conduisant à une démarche de recherche qui peut développer à ces différentes étapes une autonomie intellectuelle et comportementale, ainsi que des prises d’initiatives de la part des élèves.


Questions et hypothèses sont les moments les plus créatifs de la démarche scientifique : les élèves ont l’initiative de proposer des hypothèses parfois étonnantes… les meilleurs scientifiques ne sont-ils pas ceux qui ont révolutionné les idées admises par la communauté scientifique de leur époque ?
La mise en œuvre  de la démarche d’investigation est un moment propice pour favoriser l’autonomie des élèves et la prise d’initiative : autonomie intellectuelle et comportementale pour la conception, la mise en œuvre et le déroulement d’un protocole d’expérience, ainsi que pour la recherche des éléments observables permettant de tester une hypothèse…
La construction de cette autonomie est progressive et commence dès la maternelle par la mise en place d’actions quotidiennes ou régulières comme le suivi d’une culture ou d’un élevage, puis par des situations d’investigation et des démarches de projet à partir de questions scientifiques simples concernant des phénomènes naturels, comme l’eau ou le vivant.
Le carnet d’expériences et d’observation de l’élève est un outil central dans la mise en œuvre de cette autonomie et dans l’évaluation de sa progression.

pdfDiaporama .pdf

 Jack Guichard est Professeur des universités. Il a dirigé de nombreux travaux de recherche en didactique des sciences à l’École Normale Supérieure de Cachan. De 2004 à 2009, il a été Directeur Général du Palais de la découverte à Paris. Il a été responsable scientifique et pédagogique de la création des espaces pour les jeunes à la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette, en particulier de la Cité des Enfants.

Il a été directeur adjoint de l’IUFM de Paris jusqu’en 2004, après avoir été formateur d’enseignants et de personnels d’encadrement de l’Éducation nationale. Il a été esponsable IUFM pour l’opération « La Main à la pâte » sur l’Académie de Paris. Il a participé à l’élaboration des programmes scolaires de 2002, en tant que membre du groupe d’expert au Ministère de l’Éducation nationale.

Il a acquis son expérience sur l'enseignement des sciences par des recherches et des interventions dans les classes de Paris et par des collaborations avec des conseillers pédagogiques. Il a en particulier beaucoup travaillé sur l'observation en l'intégrant dans le concept d'investigation scientifique.

Il a publié de nombreux ouvrages de pédagogie et de réflexion sur les sciences et a dirigé plusieurs collections d’ouvrages scolaires, en particulier aux éditions Hachette.